Le Saguenay en hiver: parti 1;

Dernièrement, j’ai eu la chance d’aller décompresser dans les Monts-Valin, au Saguenay. Je n’avais jamais eu l’occasion d’aller y faire de la randonnée. Comme nous étions tôt en saison, nous n’avons pas eu la chance de voir les fameux « fantômes » ces arbres recouverts de neige lourde, qui donne au paysage un petit quelque chose de féérique. Avantage de taille par contre, nous avons eu le sommet du Pic-de-la-Tête-de-chien pour nous tout seuls. Yé!

Ce sentier fait 8 km pour un dénivelé de 340 mètres. Ma très petite capacité cardiovasculaire m’a quelque peu causé des misères.  Je n’avais pas non plus de crampons et quelques portions du sentier étaient plutôt glissantes.  Il y a de fabuleux points de vue tout au long du parcours et on se sent petit à plusieurs reprises.  

Le soir précédent cette petite sortie hivernale s’est déroulée dans une yourte du Imago village. Nichées dans les Monts-Valin, les yourtes offrent une vue splendide sur la vallée du Mont Victor-Tremblay et sur la montagne de ski: Le Valinouët.  Mais pourquoi diable les yourtes sont si populaires? Eh bien, elles entrent définitivement dans la tendance du « glamping » c’est-à-dire le camping de luxe. Soyons honnêtes, le camping d’hiver n’est pas à la portée de tous. Non seulement il faut s’équiper, mais il faut également être dans des dispositions d’esprit particulières pour accueillir l’expérience avec bonheur. Si en plus, vous êtes du genre à avoir besoin d’aller aux toilettes 4 fois par nuit, le camping d’hiver en tente traditionnelle n’est peut-être pas l’idéal.

La yourte est un compromis intéressant puisqu’il permet de toucher un peu au plaisir de dormir en nature, en hiver. Les yourte de Imago village, sont dotées de toilettes sèches, d’électricité, de WiFi, d’un micro-onde, d’un frigo et d’un poêle à granules, ce qui augmente passablement le confort de la nuit hivernale en forêt. 

Si vous rêvez de repousser vos limites en bravant le froid dans une expérience de survie autour d’un repas lyophilisé et d’un feu, péniblement allumé avec deux bûches humides, et bien ce n’est peut-être pas ce qu’il vous faut.

Par contre, si vous avez envie de passer un bon moment au coin du poêle et d’ensuite vous endormir sous le ciel étoilé (grâce au dôme transparent qui surplombe le lit en mezzanine), vous êtes au bon endroit. 

En plus, vous pourrez même allez boire un cocktail ou une bière au bar-bistro, dans l’immense yourte d’accueil.  Lors de votre passage, vous pourrez choisir l’une ou l’autre des 5 yourtes au nom de villes des pays nordiques. Oslo fut notre refuge pour la nuit. Il y a aussi  Copenhague, Göteborg, Nuuk et Stockholm. 

Et vous, succomberez-vous à l’attrait des yourtes cette année?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s