Voyager pour pratiquement rien!

Je viens de partir un nouveau projet de blogue du nom de Les minimums , ça parle de décroissance, de consommer moins, d’argent, de budget. Pour vous donner une idée du contenu, voici l’un des articles que j’y ai publié qui est en lien, celui-là, avec le voyage. C’est une invitation à me suivre sur cette autre aventure si l’économie vous intéresse.

– On fait quoi demain?

– On pourrait aller manger des huîtres à Caraquet?

– Heille bonne idée!

Oui, parfois, on a des idées saugrenues. Comment mettre en œuvre pareil plan quand on n’a pas le budget de nos ambitions?

Voyager n’a pas à être cher, tout est une question de choix.

Projet : Voyage d’un peu plus de 400 km (800 aller retour) vers Caraquet

But : Manger des huîtres

Durée : 48 heures

Budget : Le moins possible

SE DÉPLACER

L’un des premiers choix que j’ai faits vers un mode de vie plus économe, c’est d’avoir troqué ma voiture à essence pour une hybride. J’entends déjà les hauts cris de la foule en liesse qui s’insurge sur mes choix de riche. J’ai acheté un hybride rechargeable usagée qui m’a coûté 16 000 $, c’est-à-dire, moins cher que ma précédente Kia Soul (qui a eu une fin de vie tragique dans un carambolage hivernal). À cela, il faut ajouter que je peux passer des mois sans faire le plein d’essence. Ses 38 km, de complète autonomie, sont suffisants à mes déplacements urbains. Le système de freinage des voitures électriques use les pneus moins rapidement et je n’ai plus qu’un seul changement d’huile à faire par année. Sérieusement, une fois qu’on y a goûté, impossible de revenir en arrière.

Si nous étions moins du style « road trip, sur un coup de tête » nous aurions mis notre départ sur Amigo Express question d’embarquer quelques covoitureurs et ainsi financer entièrement le déplacement.

SE LOGER

Arrivée à destination de Caraquet, vient la question la plus coûteuse de tout le voyage, l’hébergement. Dans ce cas-ci, bien que cette aventure relevait du coup de tête, j’avais quand même eu la chance de trouver un Airbnb abordable, disponible la veille du départ. Affichée à 92$, j’avais un crédit de 60$ sur l’application puisque j’ai recommandé quelques personnes. Voici un lien que vous pouvez utilisez pour vous abonner et vous obtiendrez des crédits sur votre première location.

Total : en dépense réelle de 32$ pour une suite avec salle de bain individuelle. Quand j’ai plus de temps devant moi, j’utilise l’application Homeexchange sur laquelle je trouve régulièrement des appartements gratuits (il faut payer un frais de gestion de 15$ ou un membership annuel). J’en parlerai dans un autre article. Voici également un lien pour faire vos premiers pas sur la plateforme.

Quand je prépare un déplacement en avance, il m’arrive régulièrement de louer ma propre maison. Au cœur d’un village touristique, la location est plutôt facile de mon côté. Je peux habituellement louer 100$ la nuit. Ceci me permet d’avoir cet argent pour mes dépenses de voyage. Si vous décidez de louer votre maison, je vous conseille d’acheter une boîte à clés numérique, ce qui permet des entrées autonomes et vous libère d’avoir à être sur place. Donc, pour un voyage vraiment gratuit, prenez des passagers via Amigo Express et louez votre maison sur la plateforme qui vous plaît.

SE NOURRIR

Troisième poste de dépenses après l’essence et l’hébergement? La nourriture évidemment! L’idée ici n’est pas de manger des sandwichs dans les haltes d’autoroute pendant tout le voyage, mais de ne pas tout miser sur le resto. Je prépare habituellement le premier lunch pour la route. Je tente de ne pas préparer un truc trop plate. Ce midi : focaccia aux olives, au porc effiloché (restant de la veille), cornichons, mayo et basilic. Si le lunch prévu vous déprime vous allez vous lancer dans la première cantine de bord de route que vous allez trouver.

Parlant cantine, c’est un truc que j’aime beaucoup. La plupart des cantines sont fermées l’hiver, mais si vous pouvez manger dans les cantines, c’est souvent à ces endroits que la nourriture est la plus fraîche (il y a du roulement) et la moins chère. Bon vous mangerez sans doute un peu gras, mais c’est les vacances tsé. En Gaspésie, certaines cantines offrent des guedilles aux crevettes où trônent des livres et des livres de crevettes fraîches pour une bouchée de pain…de guedille. Plus de fruits de mer que dans le resto d’a côté qui sert le tout dans de la porcelaine chic en bien plus petite quantité.

Le cas des déjeuners me fascine également. J’aime apporter avec moi de quoi déjeuner, barres tendres, pain, confiture, fromage, etc. J’aime aussi les déjeuners au resto (ben voyons c’est ben contradictoire ça). J’aime déjeuner au resto, mais pour le dîner. Vive les restos qui servent des déjeuners toute la journée. Souvent, pour 5$ vous aurez une viande, du pain, des pommes de terre, des œufs et du café. IMBATTABLE.

Ce qui est bien dans les locations Airbnb ou les Auberges de jeunesse c’est que vous avez habituellement accès à une cuisine. J’ai tout de même plusieurs trucs pour manger dans une chambre d’hôtel standard. Si vous avez accès à un micro-onde, vous n’avez pas besoin de moi, sinon, il y aura toujours le fer à repasser. Envelopper un grill cheese dans du papier alu (que vous garderez toujours avec vous), et vous poser le fer chaud dessus. La bouilloire peut également servir à faire cuire des nouilles ramen ou à réchauffer des saucisses à hot-dog. Vous prendrez vos vitamines au retour.

S’AMUSER

Évidemment, la destination joue beaucoup sur le niveau de dépense que nous aurons à faire. Caraquet n’est pas New York, disons. Pourtant peu importe la destination, il y a toujours moyen de s’amuser gratuitement.

Conclusion

La nature était bien jolie, gratuite, mais un tantinet froide. Nous avons tout de même un peu marché et pu apprécier de magnifiques points de vue. Nous avons fait deux fois le plein d’essence pour un montant de 58$, la chambre privé avec entrée indépendante, nous a coûté 32$, nous avons troqué le resto du soir par une bouffe maison 42$ (incluant le vin). Le lendemain nous avons déjeuné au resto donc 20$ et dîné dans une cantine sur la route du retour 20$. Pour un grand total de 172$ divisé en deux, donc 86$ par personne pour la fin de semaine. C’est très abordable, mais on fera mieux la prochaine fois. Vous, quels sont vos trucs pour voyager pour presque rien?

2 commentaires

  1. Baptiste Grison · Il y a 28 jours

    Bonjour madame Julie, j’ai vraiment aimé votre billet, très intéressant ! Je pense qu’avec votre auto électrique vous auriez pu recharger plus souvent pour baisser les coûts d’essence, et pour le reste le budget est vraiment bien pesé. Avez-vous mangé des huîtres à Caraquet ?

    J'aime

    • triptublog · Il y a 28 jours

      Merci beaucoup monsieur, j’ai effectivement mangé des huitres mais je ne suis pas certaine de leur provenance….

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s