C3 hôtel art de vivre: pour confort, créativité et contraste.

Aujourd’hui, je vous parle d’un véritable coup de cœur à Québec. C’est un hôtel, mais pas n’importe lequel. J’avais remarqué, depuis un certain temps, le cheval doré tranché en deux, qui laisse entrevoir un intérieur rose illuminé, trônant devant l’hôtel C3 art de vivre. Difficile de le manquer si on se rend souvent, comme moi, au pavillon Pierre Lassonde du Musée national des beaux-arts de Québec, son voisin d’en face.

Un tour sur le site web m’avait préparée à un environnement où les arts, (particulièrement les arts contemporains et émergents) sont mis en valeur, mais je n’étais pas préparée à cette impression immédiate d’entrer chez soi. Évidemment, je parle d’un chez-soi magnifié tant le décor est créatif, mais exit l’impression d’être au musée. On s’y sent à l’aise, le personnel est bienveillant, et le bâtiment de 1852 dégage quelque chose d’affable et d’hospitalier. Il y a très certainement beaucoup de Christian Fortier là-dessous, avec qui j’ai eu le plaisir de boire un café.

Il a acheté l’auberge, qui était à l’époque de type bed and breakfast, il y a déjà 12 ans. Rien ne le destinait vraiment à l’hôtellerie. Il était dans l’immobilier et c’est par un concours de circonstances que son agente lui a parlé de l’auberge. Loin d’être convaincu par l’idée, il décide tout de même de visiter le bâtiment, encouragé par sa femme. Le lendemain, il dépose une offre:

« Pas plus que 4 heures et après on se retire », dit-il à son agente.

C’est ainsi que Christian Fortier s’est retrouvé propulsé dans le milieu de l’hôtellerie. Étant néophyte dans le domaine et ne faisant ni une ni deux, il est parti avec son fidèle chien passer quelques mois aux États-Unis.

« J’ai testé le plus de chambres et d’hôtels possibles. Des motels à 30$ aux chambres à 700$ la nuit. »

Il est revenu de son périple avec une solide formation. C’est ensuivi un grand processus de rénovation. Chacune des chambres a été rénovée par Christian, et toutes sont différentes.

On les croirait réfléchies par une horde de designers tant tout a été fait avec goût, soin et souci de préserver le patrimoine bâti. Les murs de pierre sont mis en valeur et côtoient des œuvres d’art résolument contemporaines. Tout a été soigneusement pensé, de la trame sonore qui accompagne le déjeuner à l’espace-terrasse avec foyer sur le toit.

Est-ce que tout ça est terminé? Non, pas du tout, la rénovation des chambres se poursuit et plusieurs œuvres sont toujours sur sa planche à dessin. D’ailleurs, le cheval devant l’hôtel est de lui, tout comme le superbe banc à l’entrée et l’imposant plafond, paré de bandes de tissus diaphanes, de la salle à manger.

18788426_10154887750508645_1135246821_n

Je ne peux donc que vous recommander de poser vos valises au C3 hôtel art de vivre. Pour les œuvres d’artistes émergeant qui habillent les lieux, pour l’accueil irréprochable, pour la localisation qui pourrait difficilement être meilleure, mais surtout pour l’âme insufflée dans l’endroit par le propriétaire Christian Fortier (et probablement un peu aussi par son gentil toutou). D’ailleurs, vous aurez peut-être le plaisir de les croiser lors de votre prochain passage au C3.

18788786_10154887747098645_659514896_n

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s