Coup de foudre en Bretagne

L’an dernier, je vivais un grand coup de foudre. Vous savez quand vous tombez sur quelqu’un pour la première fois et avez l’étrange impression de le connaître depuis toujours. Ce quelqu’un était en fait un endroit, la Bretagne, plus précisément Concarneau!

13055317_10153776209718645_2931531976351707089_n

En effet, je m’y suis rendu pour le Festival livre et mer de Concarneau en délégation québécoise avec les amis du Salon du livre de Rimouski. La dernière fois où j’avais vécu quelque chose de semblable, c’était dans le village de Mont-Louis en Gaspésie (mais ça, c’est une autre histoire). Le festival livre et mer est un tout petit festival, un mini salon du livre avec vu sur l’eau et une petite plage. La plage qui appelle des pauses pour chasser les crabes.

13087303_10153794111113645_5173885536520724901_n

Moi et Robin Doucet du Salon du livre de Rimouski

Concarneau c’est de l’aromathérapie, l’appel du large, les rues pavées et sinueuses, les cours intérieures. C’est aussi la ville close, un lieu hors du temps, dissimulé derrière des fortifications où se retrouve une multitude de restos et de boutiques. La Bretagne c’est aussi des couleurs fantastiques, le bleu royal de l’eau qui marque les esprits. Il ne faut pas non plus passer sous silence les célèbres crêpes bretonnes, pratiquement la seule source nutritionnelle de ma fille pendant son séjour. La crêperie le petit chaperon rouge est un incontournable tout comme sa charmante propriétaire.

Une autre fantastique découverte à Concarneau, c’est Les glénans, une île au large de la côte bretonne qui vaut le déplacement. D’ailleurs, à l’approche de l’île, les enfants se demandaient pourquoi il y avait de la neige dessus…c’était du sable! C’est plutôt surprenant de découvrir du sable d’une telle blancheur en Bretagne, qui plus est, s’avançant dans des eaux turquoises.

13043549_10153774648173645_6175595049804862635_n

Bref la Bretagne est un endroit où l’on coule des jours tranquilles (du moins dans la basse saison – j’y étais en avril). Je vous recommande d’ailleurs le printemps, pour aller y déposer votre valise, puisque parait-il que la saison estivale voit poindre une tonne de touristes (en raison de la ville close entre autres). C’est donc une certitude que j’y retournerai! De votre côté, des coups de cœurs sur les côtes bretonnes?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s