Faire son cirque à Paris!

Bon, vous allez certainement commencer à vous douter de mon intérêt pour les musées et plus particulièrement pour ceux qui sont un peu inusités. Lors d’un passage à Paris, l’un d’eux a véritablement frappé mon imaginaire. Il s’agit du Musée des Arts forains dans les pavillons de Bercy.

2e220462-7266-4682-ba66-c8ff432e70dc

En effet, depuis 1996, les anciennes halles aux vins abritent les Pavillons de Bercy, cinq univers se déployant sur plus de 8 500 pieds carrés, entièrement dédiés aux arts forains. À travers une mise en scène impressionnante, on se balade à travers les thématiques. Les fêtes foraines de la belle époque, le cabinet des curiosités, les salons vénitiens, le théâtre des verdures et depuis 2014 une authentique salle de balle itinérante des années 20. Il s’agit de la plus grande collection d’objets du spectacle d’Europe. Les visites sont participatives et guidées et c’est ce qui rend la chose encore plus agréable autant pour les enfants que pour les adultes. Il est permis d’utiliser les manèges et les objets. C’est véritablement impressionnant de sentir la vitesse d’un manège en bois, actionné par pédaliers et datant de 1897! Sincèrement, il m’est impossible de dire, qui de ma fille ou de moi, était le plus impressionnée par ce lieu plus grand que nature.

C’est plus de 29 000 objets qui ont été analysés par des documentalistes pour mettre en place ce musée. Certains manèges ayant parfois été repeints une vingtaine de fois à travers les années, c’est un véritable travail d’orfèvre qui, dans certains cas, s’étalent sur 3 mois pour ramener l’objet à son état initial. Il s’agit, à mon avis, d’une façon très efficace d’aborder les questions de Patrimoine, c’est-à-dire en faisait revivre au spectateur (qui est aussi un participant), une expérience authentique. La guide oriente les gens à travers les différents pavillons, en faisant tester les objets et les manèges (carrousels, orge mécanique, jeu de course de chevaux en bois, etc.) tout en distillant des morceaux de la fascinante histoire qui se dissimule derrière.

fullsizerender-15

Il faut absolument réserver avant de se rendre au Musée puisque les visites sont toujours guidées. De plus, le lieu se prête à une foule d’autres utilisations (location, festival, atelier de restauration, etc.) Il vaut la peine d’aller sur le site web pour découvrir la programmation. J’avoue avoir un fort penchant à la base pour l’univers circassien, mais c’est vraiment une expérience qui ne peut que plaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s